MEXICO


MEXICO
MEXICO

MEXIC

Née de la volonté de Cortés, près des ruines de la capitale aztèque de Tenochtitlán, Mexico est la seule grande capitale latino-américaine installée, dès la Conquête, loin des côtes. Elle s’étend à 2 250 mètres d’altitude dans la cuvette asséchée du lac de Texcoco. Son site a toujours été, pour Mexico, source de difficultés. La capitale aztèque s’était adaptée à la situation semi-lacustre du lac Texcoco en aménageant les marécages en cultures intensives drainées et parcourues de canaux, qui servaient également au transport. Les Espagnols, eux, cherchèrent à combler les marécages et à se protéger des inondations par un système de drainage en direction du nord, c’est-à-dire du río Moctezuma; le sol, définitivement asséché à partir de 1900, connut soit un tassement particulièrement sensible dans les argiles lacustres, soit une mise à nu de secteurs amendés; tel est le cas des collines environnantes, de plus en plus déboisées et nues, d’où monte, en saison sèche, une poussière abondante qui se mêle aux fumées industrielles, formant ainsi un nuage difficile à évacuer hors de la cuvette. La pollution atmosphérique atteint un tel seuil que depuis 1990 la circulation est interdite par rotation un jour par semaine et qu’en 1992 un plan d’urgence a été mis en place durant trois semaines (fermeture des écoles, réduction de 50 p. 100 de l’activité pour les industries les plus polluantes, interdiction de circulation chaque jour pour 1 million d’automobiles sur les 3 millions que compte Mexico). Enfin, malgré son site lacustre, la ville manque de plus en plus d’eau. et la vétusté des installations fait qu’un litre d’eau sur quatre ou cinq se perd avant d’arriver au consommateur. De plus, le rejet dans la nature des eaux usées qui vont polluer les nappes aquifères entraîne une recrudescence du choléra. L’eau, d’abord pompée dans la nappe phréatique environnante, est aujourd’hui cherchée dans le haut Lerma ainsi que dans le bassin du Moctezuma, et, peut-être bientôt, dans le Balsas. À la suite du tremblement de terre de 1985 qui a fait près de 20 000 victimes et qui a provoqué l’effondrement de nombreux bâtiments récents, un nouveau code de la construction tenant compte de la nature du sous-sol et de la haute sismicité de la région a été promulgué en 1987.

Malgré ces graves inconvénients, Mexico a toujours eu, même à l’époque aztèque, une population importante car elle est située au cœur de l’Anáhuac, région d’un peuplement exceptionnellement dense: Mexico comptait, en 1800, 137 000 habitants, 566 000 habitants en 1910, et l’agglomération urbaine atteignait entre 15,5 millions d’habitants en 1993 (chiffre officiel) et 18 millions (chiffre des Nations unies).

La topographie de la ville reflète les étapes de sa croissance: les quartiers du centre, autour de la place centrale (Zócalo), recèlent des couvents et des palais qui, souvent dégradés, sont devenus des taudis. Aussi ces vieux bâtiments sont-ils de plus en plus démolis et remplacés par des immeubles de bureaux. Mais les quartiers d’affaires gagnent jusqu’à l’axe nord-sud de l’avenue Insurgentes. Les quartiers résidentiels se concentrent dans les zones accidentées, et donc moins polluées, du sud et de l’ouest, tandis que les zones plates sont occupées par des cités prolétariennes sous-équipées et qui rejoignent, à l’est et au nord, le quartier industriel.

La ville de Mexico a une forme grossièrement ovoïdale, de 30 kilomètres du nord au sud sur 20 kilomètres d’est en ouest, et elle est prolongée, le long des principaux accès ferroviaires et autoroutiers, par des villes satellites (Toluca, 487 600 hab. en 1990, vieux marché; Pachuca, 174 000 hab. en 1990, vieille ville minière; Cuernavaca, 281 700 hab. en 1990).

Mexico, comme toute grande capitale, a d’importantes fonctions politiques, administratives, culturelles et intellectuelles. Mais elle compte d’autres fonctions tertiaires très développées (assurances, transports, tourisme), des activités de service diverses et parfois même marginales en raison des bas salaires (domestiques, gardiens), des activités commerciales. Enfin, Mexico est un grand centre industriel (construction, produits chimiques, plastiques, cimenterie, filatures et textiles): 30 000 usines (soit 80 p. 100 du parc industriel mexicain et plus de 30 p. 100 du produit intérieur brut) sont concentrées dans la capitale. À des conditions géologiques difficiles (enfoncement lent de la ville, volcans à proximité, tremblements de terre fréquents) s’ajoutent des problèmes liés à la surpopulation: réservoirs géants de gaz et aéroport en centre-ville, pollution, tous phénomènes qui concourent à faire de Mexico une «ville catastrophe».

Mexico
cap. du Mexique (district fédéral), sur le plateau central (Anáhuac), à 2 260 m d'alt.; 8 831 080 hab. (agglomération urb. 13 636 100 hab.). Import. foyer culturel. Premier centre industr. et comm. du pays.
Archevêché. Université. Cath. baroque (XVIe-XVIIIe s.). Palais national (XVIe s., remanié au XIXe s.). Cité universitaire (1950-1955). Musées. Siège des XVIe s jeux Olympiques (1968).
Sa forte croissance démographique a engendré un import. prolétariat.
Fondée en 1325 par les Aztèques, conquise par H. Cortés en 1521, la ville (alors nommée Tenochtitlán) fut rasée et reconstruite; résidence du vice-roi de la Nouvelle-Espagne, elle devint la cap. du Mexique en 1824. En sept. 1985, un séisme a ravagé la ville.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mexico DF — Mexico  Cet article concerne la capitale mexicaine. Pour les autres significations, voir Mexico (homonymie). Mexico …   Wikipédia en Français

  • México — Mexico  Cet article concerne la capitale mexicaine. Pour les autres significations, voir Mexico (homonymie). Mexico …   Wikipédia en Français

  • México D.F. — Mexico  Cet article concerne la capitale mexicaine. Pour les autres significations, voir Mexico (homonymie). Mexico …   Wikipédia en Français

  • Mexico — • Situated at the extreme point of the North American continent, bounded on the north by the United States, on the east by the Gulf of Mexico, the Caribbean Sea, British Honduras, and Guatemala, and on the south and west by the Pacific Ocean… …   Catholic encyclopedia

  • MEXICO — MEXICO, federal republic situated south of the United States of America with a population of 97,483,412 (2000) inhabitants and a Jewish community of about 40,000 (2000), most of whom live in Mexico City. Colonial Period The Jewish presence in… …   Encyclopedia of Judaism

  • México — México. □ V. anona de México, té de México, unto de México. * * * México (del náhuatl: Mexhico) es un país de América del Norte que colinda hacia el norte con los Estados Unidos de América y al sureste con Guatemala y Belice. Su nombre oficial es …   Enciclopedia Universal

  • México FC — Full name Club de Football México, A.C. Nickname(s) Rábanos, Rojos del México Founded 1910 …   Wikipedia

  • Mexico — Mexico, MO U.S. city in Missouri Population (2000): 11320 Housing Units (2000): 5301 Land area (2000): 11.369149 sq. miles (29.445960 sq. km) Water area (2000): 0.336305 sq. miles (0.871027 sq. km) Total area (2000): 11.705454 sq. miles… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • México — >> Madrid: En Directo Y Sin Escalas Live album by Alejandro Fernández Released October 25, 2005 …   Wikipedia

  • Mexico —    Mexico was a constitutional monarchy immediately after securing independence from Spain in 1821, a federal republic after 1824, and a country without durable peace until after 1867. Home to the Olmec and Mayan civilizations until the ninth… …   Encyclopedia of the Age of Imperialism, 1800–1914


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.